Comment devenir RGE ?

Mise en place à la suite de la signature d’une charte entre l’ADEME, différents ministères et différentes fédérations d’artisans et d’entreprises, la mention RGE ou « Reconnu Garant de l’Environnement » a été conçue pour valoriser les compétences des professionnels en accord avec l’amélioration de la performance énergétique.

Pourquoi devenir RGE ?

La mention RGE est un repère essentiel pour le client désireux d’entreprendre des travaux de rénovation ou d’installer des sources d’énergie alternatives. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une norme qualitative, mais une qualification qui prouve aux commanditaires professionnels et particuliers la maîtrise de l’efficacité énergétique pour leur métier. Un artisan (couvreur, installateurs d’énergies renouvelables, électriciens, couvreurs…) disposant de la mention sera plus à même de trouver de nouveaux marchés puisque l’État exige aujourd’hui que les particuliers qui postulent à des crédits d’impôt ou un éco-PTZ (pour améliorer le rendement énergétique d’un bâtiment) aient obligatoirement recourt à un professionnel RGE. De plus, le savoir-faire est mis en avant puisqu’une évaluation et des audits réguliers de chantiers sont entrepris. Une relation de confiance s’établit par la suite entre le commanditaire et le prestataire.

Quelles sont les qualifications RGE ?

À chaque corps de métier correspond une qualification spécifique.

  • La mention ECO Artisan porte sur les plombiers, les menuisiers, les serruriers, les couvreurs, les maçons, les plâtriers, les charpentiers… qui améliorent par leurs prestations l’efficacité énergétique d’un élément architectural.
  • Le label « Les pros de la performance énergétique » concerne les entreprises.
  • L’organisme Qualibat qui se charge de la qualification des différents métiers de la construction. L’autre type de qualification concerne les énergies renouvelables.
  • Délivrée par l’organisme Qualit’ENR, Qualisol concerne les installateurs d’unités d'énergies thermiques, QualiPV est destiné aux installateurs de sources d’énergies photovoltaïques, QualiPAC s’adresse aux professionnels de l’installation des pompes à chaleur et enfin, Qualibois est réservé aux professionnels dans la mise en place des sources d’énergie au bois.
  • Qualifeclec est enfin l’organisme qui reconnait les compétences des métiers de l’électricité.

Comment obtenir une certification ?

Pour pouvoir obtenir une qualification RGE, il faut avant tout déterminer le corps de métier afin de pouvoir s’orienter vers l’organisme concerné et entamer les démarches nécessaires à l’obtention de la mention. Une phase de formation est alors nécessaire pour l’artisan ou les collaborateurs concernés auprès d’un établissement ou d’un organisme reconnu qui dispose d’au moins un référent technique. Parmi les conditions nécessaires pour l’obtention d’une certification, il faut également être en règle avec l’administration et respecter les obligations légales en vigueur, désigner un responsable technique dûment formé et achever au moins deux chantiers sur une période de deux ans. Après la demande de certification ou de qualification, il faudra se soumettre à un audit de chantier.

De nombreuses instances privées proposent aujourd’hui de faciliter les démarches pour être certifié, évitant ainsi aux artisans et aux entreprises de perdre du temps dans la collecte des documents nécessaires. À la fin des processus, les professionnels bénéficient du référencement d’un site web édité par le pouvoir public.